Départ 7h. C'est marée haute et la mer est un vrai miroir, magnifique. Sur les conseils d'une locale, je prends une petite route de campagne censée me conduire par de petites routes au moulin à marée de Roc'h Du qu'elle m'a dit franchissable, mais j'arrive sur une grève. Tant pis, je continue par celle-ci et arrive tout près de mon but sauf qu'il me faut franchir la digue du Moustoir dont le proprio interdit formellement le passage, demi-tour et je coupe à travers champs et forêt avec un peu de mal à trouver la sortie et j'arrive enfin à mon but après 1h30 de marche alors que je suis à 500m de mon bivouac. Problème, il est impossible de passer. Nouveau demi-tour et je retrouve le GR et un beau petit dolmen, je coupe à nouveau par des champs, passe dans une propriété et arrive par un beau paysage de pièces d"eau de l'autre côté de la digue, mais nouveau souci : une propriété barre l'accès à la route. Rien ne m'arrête, je grimpe un mur et traverse la propriété pourtant occupée sans être vu. Je suis encore hors GR et j'ai beaucoup de marche sur route, je fais donc du stop qui fonctionne et qui me fait faire un bond en avant. Passage ensuite par un chemin d'exploitation qui débouche sur le magnifique château du Plessis malheureusement en mauvais état, le proprio n'est pas très content de me voir sur son terrain mais accepte tout de même de me conduire aux portes d'Auray dont le vieux port est magnifique. De la ,bonne surprise, le chemin qui sur mon plan passait dans les terres, passe maintenant le long de la rivière que je peux donc enfin voir et c'est plutôt joli et agréable comme sentier et je découvre au passage les jardins de mémoire ou l'on enterre une urne au pied d'un arbre ou l'on viens de temps se recceuillir ,comme une tombe mais végétale . Le village du Bono est très agréable et j'y découvre un beau tumulus avec un grand couloir et quelques pierres sculptées, ensuite le sentier toujours nature contourne la grande baie de Kerdrean où je ne croise personne, idéal donc pour le pique-nique, puis retour à la civilisation à part qu'il faut passer par pas mal de routes, de plages et de monde. Une locale me dit que l'on peut passer la digue de Baden, ni une ni deux, je passe avec un peu de difficulutés à travers champs et sur la grève pour obtenir un nouveau refus de passage, re autres champs et je retrouve le GR sur route, nouveau stop qui fonctionne et tant mieux car je fatigue avec cette chaleur, je retrouve un sentier très joli avec de la forêt de pins et de la lande fleurie, pas bien long par contre, passage par le joli barrage de l'étang de Guivern puis jolie vue sur l'île de sept îles et son isthme, puis sentier côtier très aménagé jusqu'à l'Armor-Baden, pose ravitaillement et rafraichissement et je finis cette longue journée au bord des salines du marais de Pen en toul, en compagnie de plein d'oiseaux, seul et tranquille.
42 km très plat en 9 h de marche

clic sur photo pour agrandir (voir mode d'emploi du blog )

DSC02158ADSC02161A

DSC02159A

chateau du plessis

 

 

 

 

 

rivière d'auray

DSC02165ADSC02167A

port du bono

le bono

DSC02171A

 

 

DSC02172A

DSC02177A

eDroite

DSC02179A

DSC02180A

 

DSC02178Asalines de pen en toul