Lundi 23 transport habituel TER puis bus pour rejoindre à 10h St-Philibert situé juste en face de la Trinité sur Mer. Je descends côté est, pas terrible au départ, car le sentier passe par les entreprises de conchyliculture et un peu par le village, et la marée basse n'offre que de la vase. Au bout d'une demi-heure, ça s'améliore, les maisons s'éloignent et la côte retrouve son calme pour finir sur une jolie pointe. Je passe une belle plage bordée par la route et stoppe à la suivante où j'attends en pique-niquant le bus gratuit qui me remonte jusqu'à St-Philibert et fait une petite partie de route en direction de Locmariaquer, où je retrouve une côte avec à nouveau quelques entreprises maritimes puis rapidement une succession de petites criques et plages au sable un peu granuleux mais qui ont l'avantage d'être peu fréquentées. J'ai repéré 8 mégalithes sur le plan. Le 1er dolmen est un peu spécial puisqu'au milieu des vaches et couvert de buissons, seule l’ouverture et une partie du dessus sont visibles. S'ensuit une grande plage et une belle vue sur une grande pointe de sable et côté gauche de celle-ci se trouve la très fréquentée plage de sable blond de St-Pierre alors que 200 m plus loin se trouve une petite plage de sable blanc presque déserte où je me rafraichis intégralement sans problème, encore plus au bout c'est encore plus sauvage et désert. Demi-tour. Au bout de St-Pierre se trouvent les restes d'un dolmen idéalement situé au bout d'une pointe, puis après quelques détours de crique un autre dolmen dans le village de Kerlud très bien conservé à l'intérieur mais dont seul l'énorme pierre de couverture est visible de l'exterieur. Arrive ensuite un des sites majeurs du coin : le dolmen des pierres plates, très grosses pierres plates au sol et dessous une très longue galerie très bien conservée, n'ayant pas de lampes je n'ai pas pu voir les pierres sculptées. Ensuite grande et belle plage de Locmariaquer qui mène après le passage d'une pointe au village où se trouve un tumulus ouvert avec une galerie qui conduit dans une grande chambre bien conservée, le dolmen de Mane Rethual est fermé à la visite, dommage car extérieurement il est grand.  Petite pause au village qui n'a rien de sensationnel, dans le cimetière, un menhir sert de pierre tombale. Puis je fais la visite à 6 euros du site où j'observe le grand menhir de 25 mètres désormais à terre et cassé et juste à côté le dolmen et cairn de la table des marchands, édifice impressionnant à l'extérieur et magnifique dedans car très sculpté et je termine en beauté par l'intéressant dolmen de Mané Lud, lui aussi enterré et avec une belle chambre sculptée. Une fois sorti de Locmariaquer, je cherche un bivouac et un dernier dolmen que je ne trouve pas. Passé Kerouarc'h, un champ et une baignade s'offrent à moi en version nat.

29 km en 6h30 de marche

DSC02106Aclic sur photo pour agrandir (voir mode d'emploi du blog )

DSC02104A

tas de coquilles d'huitresDSC02113A

DSC02110Asur la pointe de er hourel

DSC02118A

roches plates

DSC02122A

roches plates

roches platestumulus mané-hroued

 

tumulus mané-hrouedMane Rethual

un petit menhir brisé dans le village

un menhir en pièrre tombale

DSC02138A

 

Droitetable des marchands

table des marchands

table des marchands

dolmen de Mané Lud

dolmen de Mané Lud

dolmen de Mané Lud

dolmen de Mané Lud

DSC02157AGauche