DSC002951DSC002971

 

DSC003001DSC003021

 

DSC003081DSC003111

 

DSC003131DSC003161

 

DSC003191

Départ 10h45 de la Roche Jaune, je suis accompagné par Didier, son frêre Xavier et le chien. Nous avons placé des voitures à chaque bout. Joli départ le long d'une mer d'huile qui change de couleur au fur et à mesure qu'elle descend, il fait grand soleil. Par chance la mer n'est pas encore trop basse, ce qui rend le paysage plus beau que je ne le connaissais. Arrivée à Beg Ar Vilin, le spectacle des rochers qui fait la réputation de ce tour de Plougrescant commence progressivement. Difficile à décrire, il y a des milliers de rochers de toutes les tailles partout et plus on avance plus ils sont gros. Le top de la vue se trouve à la pointe du Château où la vue est spectaculaire, c'est un truc de dingue ce paysage. Ensuite on passe devant la fameuse maison coincée entre les rochers qui a longtemps été mise en avant pour présenter le département. Derrière se trouve une faille dans les rochers (le gouffre) qui est connue par temps de tempête pour être spectaculaire. Plus loin encore, on passe entre de gros rochers et c'est encore d'autres vues, puis on voit au loin des îles habitées au milieu de tout ceci. Mais la plus belle de ces îles est tout près du bord et malheureusement toute les bonnes choses ont une fin qui se termine sur la belle plage à marée haute de Gouermel. Je connaissais ce site mais aujourd'hui par ce temps magnifique sans la préoccupation d'un groupe et en prenant beaucoup notre temps, je l'ai apprécié comme jamais, faut dire ce site fait partie des grandes curiosités bretonnes. Je dors encore cette nuit à Tréguier chez Didier, mais demain je repars seul à nouveau vers de nouveaux horizons. J'aurais vraiment pris beaucoup de plaisir pendant ces deux jours non seulement en compagnie de Didier et son frêre mais aussi dans l'ambiance trés conviviale et purement bretonne d'un bar ou se retrouvent tous les joyeux lurons de Tréguier. Et attention, ça parle un peu breton ou français mais avec un accent prononcé.

20,5 km  en 5h30 de marche.