plage de la fosse plevenon

sable d'or

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ile st michel 1ile st michel

 

carrièrecap erquy

Des pas lourds et un grognement, aucun doute c'est bien un sanglier qui m'a réveillé, Dom K m'avait averti du danger, il avait raison, mais bon ce matin pas de soucis. Formidable départ à 8h30, de la lande fleurie partout et des le départ un passage par la très belle plage de la Fosse d'où j'ai une vue sur le Cap Fréhel, ouah ça commence fort. Suit pas longtemps après, l'anse du Croc très belle aussi, puis je découvre avec horreur les carrières qui défigurent complètement la côte, et encore on ne voit que le bout puisque plusieurs km sont totalement invisibles et clos, le GR passe dans une forêt bien à l'écart. Il pleut fort, j'arrive à m'abriter sous un arbre puis je repars vers Les Sables d'Or par un sentier pas terrible et une arrivée dans ce village que je trouve toujours aussi moche mais que je suis content de voir car une grosse pluie encore plus forte tombe juste au moment où il y a un abri, une bonne demi-heure d'attente et je repars pour couper par la baie. Au bout de la dune l'étendue de sable est impressionnate et belle. Je déchausse pour passer puis rechausse sous la pluie qui ne dure pas longtemps et j'arrive sur une vue inattendue et belle sur l'Île St-Michel, une petite île pointue surmontée d'une petite chapelle, les galets dans le secteur sont très roses.Suite sur une route qui passe au bord d'anciennes carrières. Il pleut à nouveau, je m'abrite dans un centre de vacances et repars sur un sentier magnifique qui marque le début du Cap d'Erquy, qui est une succession de trois plages dont la beauté va creschendo, le tout dans un paysage vallonné couvert de landes trés fleuries, la aussi c'est un must breton, dommage qu'il pleuve encore. De nouveau à l'abri d'un arbre pourtant rare dans ce paysage et je repars ,arrêt pique-nique et baignade nu sur la plage du Portuais, pas longtemps l'éclaircie n'ayant duré que 20 min, très belle suite jusqu'à la plage de Lourtuais que je connais bien puisque c'est une des plus belles plages nat de Bretagne et de la pluie à nouveau jusqu'au parking du Cap, je rage de ce temps pourri qui me gache encore mon plaisir, je décide donc à la vue des très nombreux nuages noirs qui m'entourent de rentrer chez moi, quelques coups de fil et mon retour s'organise, descente sans pluie à Erquy où la pluie recommence très forte et non stop jusqu'à mon départ à la gare de Lamballe. Grand merci à Jean-Yves de m'avoir transporté à la gare. À Rennes, il fait soleil grrr je rentre à pied de la gare, mes derniers pas pour cette semaine. 

23 km en 5 h de marche