cancale 1DSC00125

grouinentre grouin rt verger 2

cote apres vergerchapelle verger

ile des landes à la pointe du grouin

bivouac

 

 

 

 

 

Bon sang que cette tente est petite, une fois couché ça va, mais assis c’est vraiment pas confortable et j’ai pas de quoi bouger avec mon sac dedans, la rosée mouille l’extérieur et le sol, heureusement que je trimballe un petit siège encombrant qui rajoute du poids mais qui est bien appréciable ce matin à 7h30, premier essai du bleuet et ma mini casserole youpi ça maaarche. Atmosphère matinale humide mais petit déjeuner de rêve face au magnifique levé de soleil juste au dessus du Mont-St-Michel je ne pouvais pas mieux commencer la journée, sac refait départ à 8h30 .je marche loin de la route sur la plage qui est essentiellement composé de coquillages .Super sensation matinale d'isolement ,passage par une plage et malgré la mer qui monte je continue en laissant sur ma gauche le balisage du gr qui remonte ,un monsieur me dit que je n'arriverais pas à passer ,c'est ce que l'on va voir et bingo ça passe avec juste un bout du chemin à reprendre ,j'ai évité une remontée et une route pour une belle langue de sable avec une belle vue sur cancale

Cancale, c’est la Mecque de l’huître avec ses 340 ha de parcs. Passage obligé au moins une fois dans sa vie pour toute personne convertie à ce coquillage, un marché spécial huîtres se tient au bout du port, impossible d’y résister,j'en prend 6 , me manque juste un ptit coup de blanc. Nichée dans une belle anse, tout en pierre, surmontée d’une falaise, la ville est plutôt jolie même si la vue est un peu gâchée par les parking et restos tout le long, mais bon l’endroit reste plaisant, elle est aussi connue pour la Bisquine, le plus toilé des bateaux de pêche 450 m². La ville haute est un peu triste mais la vue y est belle.Le sentier à suivre est jolie il longe de belles propriétées , face à l’île des Rimains, les pins sont particulièrement penchés vers la mer.Port Mer est une sympathique petite crique où ont séjourné les peintres Auguste et Eugène Feyen. Ensuite, arrivée majestueuse à la très belle Pointe du Grouin avec en face l’île des landes qui a été la première réserve ornithologique bretonne. Jusqu'à présent je n'avais que du soleil mais à la pointe du Grouin arrive une grosse pluie que je passe au sec devant une bière au bar. Le superbe sentier côtier à suivre ce fera sous une alternance de soleil et d'un peu de pluie et d'un fort vent qui à fait monter une houle qui explose sur les rochers et m'offre un fabuleux spectacle , le sentier se poursuit dans la lande le long de belles falaises.Al'anse du Verger,à l'arrière de la plage, on y observe un joli marais puis la chapelle Notre-Dame du Verger du 14 ème siècle très vénérée des marins avec une importante procession en août, on y trouve des ancres, peintures, maquettes de bateaux,ex voto et vitraux. Un peu plus loin, le joli corps de garde à la pointe des Daules puis l'anse Duguesclin avec au milieu sur une île un fort ayant appartenu à Léo Ferré. Je bivouac juste après cette plage derrière une sorte de mobil home en tôle inhabité qui a l'avantage de m'abriter du vent et grace a un petit abris de pouvoir vivre ma petite vie au sec car il pleut à nouveau par alternance ,j'ai vue sur la trés belle plage et les falaises ,un vrai rêve ce bivouac .Superbe journée aux paysages très variés, je fatigue un peu avec le sac auquel je ne me suis pas encore habitué et qui me tire sur les épaules.

25 km en 7 h de marche